Le Sâmkhya




Le point de vue du Sâmkya sur la transmigration

 
Il sera bien évidemment difficile, ici, de développer toute la philosophie du Sâmkya.
On trouvera à la fin de l'article quelques définitions et classifications qui permettront une meilleure compréhension.


Ce qui transmigre, n'est pas le Soi; le Purusha. En effet, le Purusha est omniprésent, il ne peut participer à aucun changement de lieu et ne peut subir aucune modification.

Ce qui transmigre, c'est le corps subtil, le lingadeha. Il est constitué par l'Intellect supérieur (Buddhi), le principe d'individuation (ahamkâra), le mental discursif (manas), les dix facultés de perception et d'action, les cinq potentialités des éléments sensibles (tanmâtra)

Cette enveloppe psychique est appelée linga (signe) car elle contient tous les caractères spécifiques qui distinguent chaque purusha. Ce corps subtil ne devient capable d'expériences que lorsqu'il assume un corps grossier constitué des éléments matériels fournis par les parents. Il est à noter que le corps subtil fait partie lui aussi de la prakriti et ne fait donc pas partie du Soi. A la mort du corps physique, le linga abandonne ce corps pour en revêtir un autre.

Dans le corps subtil sont emmagasinées toutes les traces des expériences passées.
Il ne se dissout qu'au moment de la Délivrance. Tant que le corps subtil est présent, il y a existence incarnée et renaissances perpétuelles.

Ce sont les dispositions présentes dans le corps subtil qui déterminent le statut de  la naissance. Ces dispositions résultent des "impressions" laissées par toutes les actions accomplies précédemment. (karma)

Définitions et classifications

Lingadeha: Le corps subtil contient antakharana (les éléments internes) et Indriya (les éléments externes).

Antakharana: Le psychisme, les sens intérieurs comprend Buddhi (l'intellect supérieur), Ahamkâra(Individuation) et manas(le mental discursif).

Buddhi: L'Intellect supérieur. Il y aurait beaucoup à dire au sujet de Buddhi! Chez l'être individuel, Buddhi se manifeste comme le discernement, ce qui reconnaît et détermine, décide. C'est la première production de prakrti. Son guna est sattva.

Ahamkâra: Seconde production de prakrti procédant directement de Buddhi. Le facteur d'individuation, qui crée la notion du "moi", du "je". Il introduit dans la conscience l'opposition du sujet et de l'objet. Ahamkâra pousse à l'erreur fondamentale de la confusion entre Prakrti et Purusha. Ahamkâra est dominée par le guna rajas.

Manas: Le mental discursif. Ce sont les facultés mentales, la pensée. Manas coordonne et dirige aussi les facultés sensorielles et les facultés d'action, il a donc un rôle centralisateur. Son guna est sattva.

Indriya: les dix facultés qui forment le monde subjectif ou externe. Inânendriya( les cinq facultés cognitives) et Karmendriya (les cinq facultés d'action). Leur guna est sattva.

Inânendriya: sont les cinq facultés cognitives. Ce sont les portes d'entrée.
  1. ouie
  2. toucher
  3. vue
  4. goût
  5. odorat

Karmendriya: sont les cinq facultés d'action. Ce sont les "sorties".
  1. parole
  2. préhension
  3. locomotion
  4. excrétion
  5. reproduction

Tanmâtra: du principe d'individuation sont donc émanées par le guna sattva les dix facultés indriya formant le monde subjectif; mais dominés par le guna tamas émanent également les cinq qualités sensibles, les tanmâtra, formant le monde objectif.
  1. sonore (çabda)
  2. tangible (sparça)
  3. visible (rûpa)
  4. sapide (rasa)
  5. olfactive (gandha)

Tattva: Tattva signifie en Sanskrit 'vérité', 'réalité'. Le Sâmkhya en comporte donc 24 plus le Purusha. Donc sans lui, il y a:

  1 prakrti : la cause productive mais non produite.

  3 dans l'antakharana
10 Indriya
 
soit 13 dans le lingadeha ou corps subtil, et:

  5 Tanmâtra
  5 éléments sensibles ou bhûta dans le monde physique; soit 13+10+1=24.

Tout cela peut paraître très complexe, mais je le répète, on ne peut ici développer toute la philosophie Sâmkhya.







Copyright (C) . Tous droits réservés. Ananda Dyotis asbl            jeudi 19 avril 2012Contactez Ananda : ananda@dyotis.be